Tag Archives: parents

APPEL POUR QUE L’EDUCATION REDEVIENNE UNE PRIORITE NATIONALE !!

17 Mai

L’éducation doit redevenir une priorité nationale !

Depuis plusieurs années, nous assistons à la crise de l’Education nationale en même temps qu’à des réformes et mesures successives qui conduisent à la mise en cause du service public d’éducation. Depuis 2007, plus de 65 00o postes ont été supprimés dans l’enseignement primaire et secondaire ! Et chaque jour, en de nombreux endroits du territoire, les effets de cette politique amènent parents et enseignants à se mobiliser.

Des enseignants absents non remplacés. Des milliers d’heures perdues par année (jusqu’à 1 année au total sur une scolarité complète !), des postes de médecins scolaires, d’enseignants spécialisés pour les enfants en difficulté, de personnels chargés de l’intégration des enfants handicapés, d’infirmiers… non pourvus ou supprimés. La suppression de l’année de formation initiale des enseignants uniquement pour faire des économies budgétaires (Enseigner, c’est un métier !). Les réformes réductrices des contenus des programmes…sans compter la pénurie organisée chez les partenaires de l’école (comme l’Aide Sociale à l’Enfance) ou la réorientation de la PJJ vers le tout répressif…

Tout cela, au détriment des besoins des élèves…

Mais au-delà du manque de moyens, il nous semble que c’est toute l’éducation nationale, de la maternelle à l’université, qui est en crise…

SENS

D’abord, en crise de sens. L’école, aux côtés des familles, des associations et structures publiques et privées, transmet des valeurs et des principes de vie. Qui saurait les énoncer aujourd’hui ? Existe-t-il un axe fort, partagé par tous qui place au centre les valeurs de solidarité, de respect, de coopération, d’ouverture aux autres et au monde ; qui promeut les droits des enfants et des parents ; qui valorise la curiosité et le développement de l’esprit critique ?

EQUITÉ

Qui peut croire que les apprentissages fondamentaux sont maîtrisés sur la totalité du territoire, à égalité ?

L’école contribue-t-elle à la correction des inégalités sociales et territoriales ou ne fait-elle que refléter, voire reproduire ces inégalités ? Pourquoi quasiment aucun enfant de deux ans n’est scolarisé dans nombre de villes (où parfois même des enfants de 3 ans n’ont pas de place !) alors qu’ils l’étaient dans de bonnes conditions il y a quelques années et qu’ils le sont le jour de leurs deux ans dans certaines localités ?

L’éducation prioritaire, au vu de la faiblesse des moyens accordés, a-t-elle des effets réels ?

ÉDUCATION

Les enfants et jeunes sont-ils mis en situation d’appréhender les grands changements actuels du monde ?

Sont-ils mis dans la perspective d’être demain des acteurs responsables, émancipés et dotés d’esprit critique de ce monde ? Les langues, les arts, la pratique sportive ne sont-ils pas négligés dans le socle commun de connaissances ? Les rythmes scolaires correspondent-ils au développement des enfants ? Pourquoi a-t-on, par exemple, des taux de près de 20 % d’enfants qui quittent l’enseignement public au début des années collège dans certains départements ?

Pourquoi les avancées de la recherche pédagogique n’irriguent-elles pas l’enseignement ?

LOGISTIQUE

Pourquoi trouve-t-on des écoles ou établissements « haute qualité environnementale » quand d’autres sont des passoires énergétiques ? Pourquoi place-t-on si souvent élèves et professeurs dans un cadre de vie et des mobiliers usés et dégradés, quand d’autres ont accès à des produits éco-conçus et qualitatifs ?

Pourquoi les tarifs des activités périscolaires vont-ils de 1 à 5 pour une même prestation, selon la ville où l’on habite ? Pourquoi, dans des cantines, 60 % des produits sont-ils issus de l’agriculture biologique de certains quartiers et 0 dans d’autres ?

ÉCHEC SCOLAIRE ET COMPORTEMENTS

Mesure-t-on les risques du passage d’un traitement pédagogique des difficultés scolaires à un traitement sécuritaire des violences scolaires ? Comment résout-on les formes de violence, sans être dans un tout répressif qui a échoué partout où il a été mis en place ?

PROJETS ET COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE

Quelle place est-elle faite aux parents dans et autour de l’école ?

Quels projets collectifs sont-ils portés par la communauté éducative (parents inclus) ?

EFFICACITÉ

Pourquoi autant de jeunes sortent-ils chaque année du système scolaire sans diplôme ? Pourquoi autant de jeunes n’arrivent-ils pas à trouver un travail sans passer par des années de chômage, entrecoupées de stages peu ou pas rémunérés ?

ÉGALITÉ RÉPUBLICAINE

L’égalité républicaine existe-t-elle dans les faits ? L’université et l’enseignement supérieur sont-ils vraiment accessibles à tous ? La promotion sociale grâce à l’école est-elle encore d’actualité ?

Nous voulons porter ces questions sur la place publique !

Les choix éducatifs engagent la société dans son ensemble.

Il s’agit d’un enjeu politique de premier plan !

A l’approche d’enjeux électoraux majeurs, nous souhaitons interpeller le plus largement possible sur ces questions afin que l’ensemble des parents, des enseignants, des citoyens débatte puis décide collectivement d’un projet pour une école émancipatrice pour tous les enfants du pays.

C’est le projet élaboré collectivement qui doit décider du montant des budgets publics à lui consacrer, pas l’inverse !

Nous demandons à ceux et à celles qui signent cet appel

  • d’agir pour l’abandon des toutes les régressions éducatives décidées ces dernières années,
  • de mettre en place un grand débat national sur « l’école que nous voulons » pour des choix citoyens en matière d’éducation.

Nous réaffirmons

  • qu’aucun enfant n’est condamné à l’échec,
  • que tout enfant, même s’il ne s’adapte pas au système, peut à tout moment, progresser, révéler des talents et réussir,
  • que l’école à vocation à lui donner les moyens d’être un citoyen autonome et responsable de sa vie, de s’épanouir dans un ou des métiers et dans la société.

L’éducation c’est l’avenir d’un pays et le garant d’une démocratie sociale assumée par des citoyens émancipés, critiques, solidaires.

parents et enseignants

Pour signer la pétition : http://www.petitions24.net/leducation_doit_redevenir_une_priorite_nationale

Publicités

PROCHAIN RENDEZ-VOUS DU COLLECTIF

17 Mai

ASSEMBLEE GENERALE

DU COLLECTIF POUR LE MAINTIEN DE

L’ECOLE EN MONTAGNE

MARDI 24 MAI 2011 à 20h30
salle d’Aston

Ordre du jour :
Point de situation et fin d’année…

A très bientôt !
Le collectif

Concordances des temps !

23 Avr

Oui très déçus pour certains…

22 Avr

La décision « princière » de M. l’Inspecteur d’Académie de laisser notre 5ième classe à partir de 106 élèves (nous en prévoyons 107 à ce jour) n’a rien d’exceptionnelle !

Personne ne peut croire que l’IA a voulu « calmer » la colère des parents avec un geste « compréhensif »… Il n’a rien fait pour nous, même pire, il nous a retiré les droits acquis de « longue lutte » ces dernières années :

– Aston n’est plus considéré comme « zone montagne » et se retrouve avec le même « seuil » de fermeture que Les Cabannes.

– les moins de 3 ans, ne sont pas comptés et resteront à la charge de l’école de les accueillir ou non (7 à ce jour).

– le seuil de fermeture est passé à 106 alors qu’il était en 2005 à 96… 10 de plus, ce n’est pas une paille tout de même.

Si la classe reste ouverte à la rentrée, c’est grâce au travail des villages, des propriétaires et des élus, qui œuvrent depuis des années à l’accueil de nouvelles familles pour maintenir les écoles du RPI.

De la part du Collectif, merci à vous tous !

Mais attention, la décision reste fragile !

Déçus aussi

22 Avr

Malgré cette « fragile victoire », 107 élèves à la rentrée pour 5 classes (le seuil fatidique de 105 sera sans doute passé)…

…106 élèves, c’est donc une moyenne supérieure à 21 élèves par classe qu’il nous est obligatoire de dépasser…

…les parents d’élèves sont très déçus que M. Subervielle, Inspecteur d’Académie de l’Ariège ne tienne PAS DU TOUT compte que l’école d’ASTON soit en zone Haute-Montagne et mérite d’être classée en tant que telle (18.8 élèves par classe en moyenne pour ces zones là)…

Ce qui permettrait au RPI des Cabannes de garder sa 5ième classe à :

21+21+21(3 classses Les Cabannes) +19+19 (2 classes Aston) = 101 élèves.

L’accueil de nouvelles familles reste UNE PRIORITÉ !

retours du RDV avec L’Inspecteur d’Académie de l’Ariège

21 Avr
 Le chiffre est enfin tombé 106 élèves. A 106 élèves notre 5ième classe reste ouverte… Aujourd’hui nous sommes à 107 prévus ! Fragiles mais 5 classes quand même !! Yeeeepeeeee !

Merci à toutes et tous pour votre mobilisation !
Nous restons vigilants et continuons sans relâche notre travail de recensement de locations et de vente de maison et d’accueil de nouvelles familles qui souhaitent venir partager avec nous notre QUALITÉ DE VIE, NOS PAYSAGES et NOTRE COMBAT pour maintenir nos écoles !
A très bientôt !
Le Collectif pour le Maintien de l’École en Montagne

Des nouvelles de l’Inspection d’Académie !

18 Avr

Ce petit post pour vous informer de la réception par le collectif d’une lettre – réponse de l’IA aux parents du RPI des écoles Aston-Les Cabannes.

Au delà des phrases d’usage (vous m’enquiquinez, je ne reviendrai pas sur ma décision, il y aura un comptage en septembre de toute façon…etc) quelques infos importantes sont à ressortir :

Entre 18 et 21 élèves par adultes = l’IA bloque les classes en fermetures partout en Ariège (négociations ??)

Moins de 18 = fermeture définitive

Plus de 21 = on ne touche à rien…

Aujourd’hui l’IA compte 102 élèves pour le RPI à la rentrée (donc blocage en fermeture), nous nous en comptons 107 à 108 (sans les Très petites sections qui sont au nombre de 7 en plus), donc nous voulons un remplaçant pour l’enseignante qui part à la retraite et nous voulons pouvoir inscrire les TPS qui le souhaitent…

Nous en sommes donc aux chiffres et M. l’Inspecteur nous demande de lui amener des élèments « convaincants »… Nous les avons, donc nous demandons un RDV à M. l’Inspecteur d’Académie pour lui remettre en mains propres nos « éléments » (isncriptions des enfants, attestation des parents et nos 1300 pétitions !).

A très bientôt, pour des nouvelles fraiches !

Le comptage et Ariège News

2 Avr

Un reportage punchy qui donne le ton !  Oui les parents sont déterminés à aller jusqu’au bout, car RIEN NE JUSTIFIE de supprimer une classe !

ARIEGENEWS – TV Ariège

Cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.ariegenews.com/ariege/jeunesse_societe/2011/31579/menace-de-suppression-de-poste-un-huissier-a-la-porte-de-l-ecole-des-c.html

 

Annonce du comptage sur Radio Transparence

2 Avr

Ca y est, trouvé dans le PODCAST de Radio Transparence !

A écouter avec attention… A part qu’il y a une fille qui monte dans les tours vers la fin avec sa voix aigüe… Mais bon, très bien quand même… En plus avec un prénom pareil, c’est tout simplement pas possible de faire de la radio…

Cliquez sur le lien et lancez le lecteur de Radio Transparence :

http://www.radio-transparence.org/podcasts/185-une-action-des-parents-de-lecole-des-cabannes-vendredi-1er-avril-ils-compteront-les-effectifs-de-lecole-devant-huissier-pour-prevenir-toute-fermeture-de-classe-a-la-rentree.html

REPORTAGE FRANCE 3 « le comptage »

1 Avr

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pouvez visionner le reportage fait par France 3 à l’occasion du comptage de vendredi 1er avril 2011.

France 3 Régional

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_MIDI_PYRENEES_1213

Cliquez sur le JT de 12H (le 12/13) du 1er avril 2011.

Mais aussi dans le JT National de France 3

http://jt.france3.fr/1213/

Cliquez sur le 12/13 du 1er avril 2011…